Université de technologie de Troyes

ACTUALITÉS

Regards croisés sur l'histoire et l'architecture du Web : ce que le Web n'est pas et ce qu'il est (19 Novembre)
Intervention de Aurélien Bénel (ICD/Tech-CICO) et Alexandre Monnin (INRIA/Wimmics) dans le cadre du Séminaire interdisciplinaire "Numérique et Société" 2015 (18-20 Novembre). http://www.univ-paris1.fr/numerique-et-societe/
Voir toute l'actualité

Contenu

Bienvenue sur le site de l'équipe Tech-CICO

Enjeux de recherche de l'équipe Tech-CICO

Les travaux de l’équipe Tech-CICO (Technologies pour la Coopération, l’Interaction et les Connaissances dans les collectifs) portent sur l'analyse, la modélisation et l’instrumentation des activités coopératives. Sur un plan fondamental, l'objectif des recherches théoriques et empiriques menées dans l’équipe est de mieux comprendre le fonctionnement et les conditions de mise en œuvre d'une cognition collective et distribuée dans les activités humaines organisées et ce, en particulier, dans les nouveaux environnements technologiques où ces activités sont largement médiatisées par des supports et réseaux informatiques

Le programme de recherche général de l’équipe part du postulat selon lequel les formes de cognition collective mises en œuvre dans des communautés et des organisations engagées dans des projets communs dépendent profondément des technologies utilisées. Ces technologies de la coopération résultent d'une association intime entre, d'une part, un ensemble d'artefacts matériels et informationnels utilisés pour se réunir, mémoriser les connaissances et transmettre à distance des informations via différents média et, d'autre part, un ensemble de conventions collectives et de méthodes d'organisation relevant de savoir-faire diversifiés.

A ce programme de recherche scientifique, s’adosse un programme de recherche technologique centré sur la conception de technologies et services coopératifs : gestionnaires de connaissances pour les collectifs, collecticiels, workflows, réseau social sur terminaux mobiles, supports d’affichage tactiles multi-utilisateurs, services web 2.0, systèmes d’annotation collaborative, environnements virtuels pour les communautés.

Les travaux de l’équipe Tech-CICO intègrent également la prise en compte des effets sociétaux induits par l’introduction et l’usage de technologies coopératives. La mise en place de technologies et de services coopératifs constitue en effet une opportunité de création de valeur ajoutée pour les organisations (entreprises, services publics, communautés) et les individus qui les composent. Cette valeur ajoutée doit être évaluée en termes de développement personnel, social, économique et environnemental.

L’approche mise en œuvre par l’équipe est résolument pluridisciplinaire : elle intègre des réflexions menées dans différents champs disciplinaires tels que l’informatique, la gestion des connaissances, la psychologie ergonomique, la sociologie, la philosophie, la pragmatique linguistique, les sciences de gestion.

Axes de recherche

Les recherches de l’équipe sont organisées selon trois axes : Interaction, CoopérationConnaissances. Ces axes ne scindent pas l’équipe en groupes étanches mais sont l’occasion de collaborations, souvent pluridisciplinaires, entre les chercheurs de l’équipe.

Tech-CICO a été évaluée "A" par l'AERES en 2011.

En savoir plus sur les axes de recherche de l'équipe

Collaborations scientifiques

L'équipe entretient de multiples collaborations internationales et nationales avec des partenaires académiques, institutionnels et industriels.

En savoir plus sur les collaborations internationales et nationales de l’équipe

Contenus secondaire

Edito

La position de l’équipe Tech-CICO à l’intérieur de l’UTT est singulière du fait de la nature de son environnement d’insertion (la très grande majorité des équipes de l’ICD est issue des sciences physiques et mathématiques), mais néanmoins représentative d’un certain modèle de développement d’une recherche pluridisciplinaire, intégrant les SHS, dans le contexte d’une école d’ingénieurs.

Ce modèle articule le développement d’un programme de recherche théorique-empirique centré sur des objets plus spécifiquement définis dans les SHS, avec un programme de recherche technologique centré sur la conception de services supports à l’interaction et à la coopération Homme-Homme médiatisées par des artefacts informatiques, ainsi qu’à la gestion collaborative des connaissances. En cela, cette caractéristique nous distingue d’autres équipes, plus nombreuses, qui prennent la technique comme objet scientifique, mais qui ne s’engagent pas concrètement dans la conception de supports technologiques aux activités humaines, de systèmes sociotechniques (intégrant des aspects organisationnels), et plus généralement de situations d’usage et d’appropriation des TIC.