Université de technologie de Troyes

Propositions d'emploi, stages, thèses

Contenu

2 offres : 1 thèse et 1 post-doctorat

Thèse de doctorat en entreprise

Titre : Traitement et visualisation de données textuelles au service de l'analyse qualitative des échanges sur les médias sociaux.

Discipline : Informatique.

Direction scientifique : Aurélien Bénel, maître de conférences en informatique, sera directeur de thèse pour la cinquième fois (dont quatre fois pour des thèses en entreprise). Il est par ailleurs co-responsable du cours de méthodologie de la formation doctorale.

Financement : CIFRE.

Enjeux scientifiques

Le traitement des données textuelles issues des médias sociaux, très à la mode actuellement, bute sur un paradoxe bien connu de la lexicométrie : alors qu'invariablement on montre l'efficacité des algorithmes en leur faisant retrouver ce que l'on sait déjà, on voudrait "apprendre du neuf", détecter des "signaux faibles".

À l'inverse, l'analyse qualitative, dans son refus radical de "compter" et de "classer" (Lejeune, 2014), est particulièrement efficace pour distinguer des singularités, des exceptions, des "possibles" jusque là négligés. Mais, hélas, ses méthodes minutieuses sont difficilement applicables à des corpus volumineux.

Par le passé, nous avons inauguré des pistes pour réconcilier les deux approches (Lejeune et Bénel, 2012), non dans un syncrétisme méthodologique suspect, mais en essayant de s'inscrire dans les théories de la sémiotique (Bénel et al., 2010) et dans la tradition de l'herméneutique (Bénel, 2014). Le but de la thèse à venir est d'explorer jusqu'où ces pistes peuvent être empruntées lorsque l'archive dans laquelle l'analyste peut piocher est à l'échelle du Web social. Une attention toute particulière sera portée aux techniques de visualisation de données, en tant que point de croisement entre les capacités de calcul de l'ordinateur et les capacités de perception pré-attentive puis d'interprétation des usagers.

Profil recherché

Le candidat (la candidate), titulaire d'un Bac+5 en informatique et ayant été initié à la Recherche, devra apporter la preuve :

  • de ses compétences en visualisation de données, tant sur le plan technique que créatif,
  • de ses compétences rédactionnelles et argumentatives (en français ou en anglais).

Par ailleurs, il (elle) devra présenter une certaine appétence :

  • pour le prototypage rapide (notamment de services REST),
  • pour l'analyse fine de textes (en français),
  • pour l'apprentissage et la mise en œuvre de théories issues d'autres champs scientifiques.

Bibliographie

Post-doctorant / Ingénieur de recherche.

Projet : PIAVE CONNECT
Mots-clés : mécanismes de coordination, pilotage à distance
Rémunération : 2500 euros brut mensuels + budget pour conférences.
Durée de la mission : 30 mois
Démarrage : janvier 2017

Contexte
Ce poste est ouvert dans le cadre d’un projet national Investissement d'Avenir piloté par Air Liquide. Ce projet phare de l'activité Grande Industrie du groupe Air Liquide vise à connecter 20 sites Air Liquide en France, et à créer un centre des opérations et d'optimisation à distance (COOD) sur le grand Lyon. Air Liquide a fait appel à l'équipe Tech-CICO de l'UTT pour (1) l'aider à analyser les évolutions des pratiques des techniciens, des pilotes et des analystes induites par ce nouveau mode de pilotage des usines, (2) contribuer à proposer les meilleurs outils supports à ces nouvelles pratiques.

Mission
La mission s'intègre dans un lot du projet qui vise à concevoir et développer (démarche agile, centrée utilisateur) des applications mobiles adaptées aux techniciens sur sites et aux personnels pilotes et analystes du COOD. L’objectif est d’accompagner le déploiement des applications mobiles (développées par Air Liquide) pour les techniciens sur sites,  pour les pilotes et analystes COOD, d’étudier la mise en œuvre des nouveaux modes d’interactions COOD – Sites, d’analyser les  éventuels points de blocage en matière de coordination sites/COOD, et de proposer des améliorations pour aboutir à un pilotage à distance optimal. Ce travail adoptera une approche socio-technique, basée sur une compréhension fine du métier des opérateurs et des pilotes ainsi que de leurs besoins en matière de coordination pour un pilotage à distance performant.

Dans le cadre de cette mission de 30 mois, il s'agira donc :
De conduire une étude exploratoire (observations, entretiens) des pratiques, outils coopératifs et moyens de communication en œuvre sur vingt sites d’Air Liquide sur tout le territoire. Les résultats de cette étude exploratoire permettront d’identifier cinq sites sur lesquels une analyse plus approfondie de l’usage des applications développées sera conduite. Il s’agira sur les 5 sites sélectionnés de comprendre comment les applications sont utilisées, et d’identifier d’éventuels usages détournés. Une analyse des écarts entre les objectifs attendus par la mise en place de la nouvelle organisation et des applications développées, et l’évolution des pratiques telle qu’elle aura été constatée permettra d’identifier des points de blocage socio-techniques en matière de coordination sites/COOD. Sur la base des points de blocage identifiés, des propositions d’amélioration seront faites, d’un point de vue socio-technique. En d’autres termes, il ne s’agira pas de traiter les améliorations concernant les applications indépendamment des améliorations en termes d’accompagnement ou d’organisation. La définition et l’évaluation de ces améliorations seront conduites dans le cadre d’ateliers participatifs avec les opérateurs et les pilotes.

Profil
Docteur en Informatique (CSCW/IHM), ou en psycho-ergonomie.
- Apétence pour le travail de terrain (observation, entretiens) dans un contexte industriel.
- Intérêt pour la recherche pluridisciplinaire.
- Capacité à animer des ateliers de co-conception.
- Capacité à travailler en autonomie.
- Capacité à publier en anglais.

Responsable scientifique : Myriam Lewkowicz, Professeur des Universités, Responsable de l'équipe Tech-CICO, UMR CNRS 6281, UTT.

Pour candidater :
Merci d’adresser votre CV, une courte lettre de motivation (1 à 2 pages), et deux publications à myriam.lewkowicz@utt.fr